Saint Valentin : Moelleux chocolat noir et cœur fondant de framboise

C’est bientôt la fête des amoureux, et des amoureux des bonnes choses en général. L’occasion de se faire plaisir sans se prendre la tête avec le moelleux au chocolat noir intense et son cœur framboise !

Une recette très rapide mais efficace, à déguster encore tiède.

-120g de chocolat noir

-Un pot de coulis de framboises

-125g de beurre

-150g de sucre

-1 pincée de sel

-3 œufs

-4 cuillères à s. de farine

Moelleux StV Framboise

On commence par faire des glaçons avec le coulis de framboises. Il faut au moins 3 heures pour qu’ils prennent, donc n’hésitez pas à les faire bien à l’avance !

Pour préparer les petits moelleux, rien de plus simple. Déjà, préchauffer le four à 200°.

Faites fondre au bain marie le beurre, coupés en dés, et le chocolat noir. Laissez fondre doucement jusqu’à ce que ce soit homogène. Retirez ensuite du feu et incorporez y le sucre, le sel et les œufs un par un. Pour finir ajoutez les 4 cuillères de farine.

Mais c’est pas fini ! Dans un moule à muffins préalablement beurré, on verse le mélange à moitié. On place alors nos petits glaçons de framboises au milieu et on recouvre de pâte.

Hop, au four pendant 20 minutes ! Et on laisse tiédir avant de retirer du moule et de servir.

J’espère que cette recette vous ira droit au cœur. Pleins de bisous !

Moelleux StV2

Publicités

Cheesecake Mangue-Framboise (sans cuisson)

CheeseFramboiseMangue

Me voilà de retour, et ce n’est pas pour vous jouer un mauvais tour ! On commence le mois de Mai tout en fraîcheur, avec un Cheesecake à la mousse de mangue et coulis de framboise. Vous êtes en train de saliver ? Pas de soucis, moi aussi

C’est une recette en plusieurs étapes, je préfère vous prévenir. Rapide à faire, mais il vous faudra vous armer de patience, car elle demande différents temps de pose, assez long… Patience qui sera récompensée en gourmandise ! À commencer la veille pour le lendemain.

La recette que je vous ai concoctée se présente en 4 étapes : le biscuit, la mousse de mangue, la base de cheesecake, et le coulis de framboise. Voici le détail des ingrédients, dans l’ordre de préparation :

Biscuit :

-200g de spéculos (recette ici pour les plus courageux)

-50g de beurre fondu

Mousse de Mangue :

-1 mangue bien mûre

-20cl de crème fleurette (entière)

-20g de sucre glace

-1 feuille de gélatine (ou 1,9g, les quantités n’étant pas les mêmes partout)

Base de Cheesecake :

-40cl de crème fleurette (entière)

-300g de Philadelphia

-100g de sucre (en poudre)

Coulis de Framboise :

-125g de framboises (200 de plus pour la décoration, si vous le souhaitez)

-3 cuillères à s. de sucre en poudre

-1/2 feuille de gélatine (soit 0,90, précisément)

Petit plus : pour les Cheesecakes, le mieux est d’avoir un moule à charnière, afin de le démouler en toute facilité, sans le casser. Et surtout sans se prendre la tête. Dans cette recette, disposez des bandelettes de papiers sulfurisé sur le tour du moule, afin de ne pas abîmer le cheesecake en l’enlevant, et que ça ne colle pas partout.

On s’attaque donc à notre base de biscuit. Il suffit simplement de réduire le spéculos en miette, à l’aide d’un mixeur. Si vous n’en avez pas, no panic ! Mettez les dans un sachet (genre de congélation) bien fermé, et aplatissez-les à l’aide d’un rouleau à pâtisserie ! Et hop, une astuce qui sauve la vie. Une fois bien broyés, on les verse dans un saladier, et on rajoute notre beurre fondu. On mélange bien les deux, pour que le spéculos soit bien imprégné de beurre. On tapisse le fond de notre moule à charnière de papier sulfurisé, et on verse notre mélange. Maintenant il va falloir le tasser. On peut s’aider du dessous d’un verre par exemple, en appuyant fort. Il faut tasser au maximum jusqu’à ce que ce soit totalement lisse. Hop, y a plus qu’à mettre au frigo pendant environ 2h.

Pendant ce temps, on s’attaque à notre mousse de mangue. On commence par faire tremper la gélatine dans un bol d’eau froide. On épluche et découpe notre mangue en dés, qu’on passe au mixeur ensuite. On peut aussi la réduire en purée avec… *BADUM TSSS* un  PRESSE-PURÉE ! Oe je sais, j’ai des idées folles des fois… On la met de côté, et on monte la crème en chantilly. Lorsque celle-ci commence à s’épaissir, hop on rajoute progressivement le sucre, sans s’arrêter de battre. Attention à ne pas la transformer en beurre ! On revient alors à notre gélatine trempée, qu’on égoutte et qu’on met à diluer dans une cuillère à soupe d’eau chaude. On l’incorpore ensuite à la chantilly, puis on rajoute la purée de mangue. Pour cette étape, il ne reste plus qu’à verser la mousse sur la base de biscuits, en la répartissant bien. Et hop, on remet au frais. Et là attention, c’est au moins 4h de pose.

Pour la crème, (presque) même étape : on monte la crème en chantilly dans un saladier. Dans un autre, on verse le Philadelphia. Une fois la chantilly prête, on en verse une cuillère ou deux dans le fromage en fouettant, histoire de « détendre » celui ci. Voilà un mot à rajouter à mon glossaire : détendre : assouplir une pâte ou une crème. Le Philadelphia étant très compact, cela va nous permettre de le travailler, et de le fouetter plus facilement. Une fois « détendu », on continu d’incorporer progressivement la chantilly tout en fouettant. On peut alors verser ce mélange pardessus notre mousse de mangue. Encore un passage au frigo. Bon je vais pas vous mentir : une nuit de pose. Ou une journée, si vous êtes matinaux ! Humm Humm… Consolez vous avec cette célèbre devise : un Cheesecake est toujours meilleur le lendemain !

Voilà, on arrive à la dernière étape, notre Cheesecake est prêt, il n’attend plus que d’être décoré et dégusté. On remet la gélatine dans de l’eau froide. Puis on écrase nos framboises pour en faire une purée, qu’on filtre ensuite afin d’en retirer les petits pépins. Dans une casserole on verse le sucre et la purée de framboise, en mélangeant à feux doux. Lorsque la préparation est chaude, on y rajoute la gélatine (égouttée) en re-mélangeant, jusqu’à ce qu’elle soit totalement diluée. Il n’y a plus qu’à laisser refroidir un peu et verser sur le Cheesecake. On place au frigo pendant environ une demi heure. Pour décorer, on peut le recouvrir de framboises entières, pour ajouter une note un peu plus acide !

Voilà, après tous ces efforts de fifous, vous pouvez vous jeter dessus, le manger avec les doigts, vous étaler de la chantilly sur le nez. Bref, régalez-vous !

CheeseFramboiseMangue2

Instagram

 

 

 

 

 

 
Cheesecake Mangue Framboise Spéculos

Cupcakes Rose-Framboise !

CupcakesRoseLogo2 copie

Il y a quelques temps, ma voisine m’a offert une boite de macarons aux saveurs florales de chez Pierre Hermé, telles que la violette, la rose, le jasmin… Des saveurs souvent délaissées à cause de vieux souvenirs de bonbons au goût de savon. Mais là… Je suis littéralement tombée sous le charme !

-« Quoi ? T’as jamais mangé de savon quand t’étais petit ? Nan mais attends… Si t’as jamais mangé de savon, t’as raté ta vie !! « 

J’ai aussi mangé la colle sucrée qu’on avait quand on était à la maternelle, mais ça… c’est une autre histoire !

Je me suis donc lancé un petit défi qui est d’apprivoiser la rose, rongée par la curiosité de cette maîtrise parfaite. Bon ok, on parle de Pierre Hermé. MAIS QUAND MÊME !

Allez, on se lance dans la préparation. On commence par le glaçage. C’est encore une chantilly-mascarpone, et je conseille de la faire au moins une ou deux heures à l’avance, afin qu’elle ait le temps de prendre au froid ! Et de ne pas faire des cacaboudintoucrotte à la déco… (Bonjour ! J’ai appris de mes erreurs, et moi aussi j’ai fais des cacaboudintoucr…)

-250g de Mascarpone

-125g de sucre glace

-50cl de crème liquide

-1 cuillère à s. d’eau de rose

-Une pointe de colorant rose (en poudre)

Ai-je besoin de te rappeler d’entreposer ton saladier et ton fouet au frigo une bonne demi-heure avant de commencer à monter ta chantilly ? Naaaaaan, je te fais confiance !

Pour le reste, j’ai gardé aussi la recette de la dernière fois, beaucoup plus moelleuse !

-3 œufs

-100g de sucre en poudre

-100g de beurre mou

-200g de farine

-1 yahourt nature

-1 sachet de levure et de sucre vanillé

-1 cuillère à s. d’eau de rose

-1 cuillère à s. d’arôme de framboise (j’ai manqué de temmmps je vous dis !)

Four préchauffé à 200°. Comme d’hab’, on commence par clarifier les œufs. Les blancs montés en neige, les jaunes dans un saladier à part, auxquels on rajoute le sucre, le beurre mou, le yahourt, le sucre vanillé, la framboise et l’eau de rose. On mélange, puis on ajoute petit à petit la farine et la levure. Et pour finir, on incorpore nos blancs en neige, toujours avec douceur pour ne pas les casser. Hop c’est prêt ! Y a plus qu’à mettre en caissette, aux 3/4 et à enfourner 20-25 minutes, à 200°.

Bien les laisser ensuite refroidir. On s’équipe de notre petite poche à douille. Étoile pour moi. Mais si tu sais dessiner des roses avec une douille, je t’en prie ! Tu sera mon héros, que dis-je, mon idole !! On parsème de sucre cristallisé rose, une petite décoration en sucre, cœur ou papillon ! Et voilà le cupcake le plus girly qu’il soit !

Faute de temps et de matériel, je n’ai pu faire aboutir cette recette comme je l’entendais, en revanche, j’ai pu apprendre à « doser » ce petit goût de savon, et le rendre plus frais, moins écœurant et surtout… Très GIRLY ! J’espère réitérer l’expérience, afin d’arriver à une parfaite maîtrise et une recette beaucoup plus créative et personnelle. Et, pourquoi pas, avec d’autres fleurs !

Bonne dégustation !

CupcakeRoseLogo
Cupcakes Rose Framboise

Macarons de Saint Valentin : Vanille & Framboise

Coeurs02

Ô amoureux de la Pâtisserie !

Aujourd’hui je t’offre mon cœur… Mon cœur de Macaron ! Tout rose, tout sucré, tout moelleux… Un énorme macaron, à partager ou à garder pour soi. Bah oui… comme ça, ça en fait plus !

C’est donc avec passion (Graaaaouu) que je te partage cet amour de gourmandise.

On commence par la mousseline à la vanille :

-50cl de Lait

-1/2 gousse de vanille (fendue)

-6 jaunes d’œufs

-125g de sucre

-20g de farine

-30g de Maïzena

-100g de beurre doux (en dés)

On commence par mettre le lait à chauffer, à feux doux, avec la gousse de vanille. Pendant ce temps il faut battre nos jaunes avec le sucre, puis y incorporer la farine et la Maïzena. Quand c’est fait, on y rajoute notre lait chaud (sans oublier de retirer cette petite gousse de vanille). Et on transvase ensuite à nouveau dans la casserole. Il faudra faire cuire le tout pas plus de 5 minutes, toujours à feux doux, et surtout en remuant bien jusqu’à ce que le mélange s’épaississe. Attention aux grumeaux ! On peut alors retirer du feu, et y incorporer le beurre. Hop, on met tout ça au frigo pendant 1h30 !

Allez, on attaque le macaron !

-75g de poudre d’amandes

-75g de sucre glace

-2 blancs d’œufs

-3cl d’eau

-75g de sucre semoule

-Du colorant rose

Il faut tamiser la poudre d’amandes avec le sucre glace, puis mélanger avec un blanc d’œuf et le colorant. On met ensuite de côté.

On prépare ensuite le sirop. À 115°, c’est très précis… Bon perso, des sirops j’en ai déjà fait, donc depuis je fais ça à l’œil. Dans une casserole on met l’eau et le sucre semoule, et tout en remuant on attend doucement que le mélange commence à buller. Tu essaies avec une petite cuillère : le sirop est prêt lorsqu’il coule de façon bien lourde et collante. Hop, ça aussi on le met de côté. Maintenant il faut monter notre dernier blanc d’œuf en neige. Enfin, on y ajoute le sirop et on recommence à battre jusqu’à ce que le blanc remonte et refroidisse, surtout.

On reprend notre préparation de pâte d’amande, et on en verse 1/3 dans la meringue, en mélangeant avec une spatule souple. Puis on peut y rajouter le reste de pâte d’amandes, et commencer à « macaronner » comme on dit. Cela consiste à mélanger délicatement la pâte à la meringue, sans la « casser ». Une meringue cassée, c’est un macaron foutu. Le mélange ne va pas se tenir, trop liquide.

Sur un plaque de cuisson, on dispose une feuille de papier sulfurisé. On y dessine des cœurs pas trop gros, et à l’aide d’une poche à douille lisse, on y applique délicatement la préparation. Youpi ! Cette étape est terminée, on peut donc laisser nos meringues « croûter », c’est à dire sécher, pendant une heure, plus si besoin, et selon la taille de tes pitits cœurs ! On peut commencer à préchauffer le four à 150°, 20 minutes avant des les cuire. Il faut compter entre 13 et 15 minutes de cuisson… C’est hyper rapide, et il faut surtout bien surveiller que la meringue ne crame pas, ou ne sèche tout simplement.

Une fois les meringues cuites, on retire la feuille de la plaque, toujours avec les macarons pour laisser refroidir. Attention au décollage ! C’est hyyyyper fragile ces machins…

Alleeeeez, c’est bientôt fini, j’entends déjà ton estomac qui crie famine ! On reprend sa poche à douille afin de garnir les macarons de notre petite crème vanillée, et on décore comme on veut. Moi j’ai alterné crème et framboises… Parce que les framboises… C’est trop BON !

Happy Valentine’s Day !

Coeurs01

macarons framboises