Cake Chocolat-Pralins

Cake Choco Pralins2

Aujourd’hui, pas de chichis ! Juste une envie simple mais gourmande de cake sucré, et me voilà lancée dans ma cuisine. Car c’est aussi ça la gourmandise, des choses simples, efficaces et surtout faciles ! Comme par exemple, transformer un gâteau au yahourt en quelque chose de plus gourmand, pour varier les plaisirs avec des produits simples qu’on a tous les jours dans nos placards.

Gâteau au yahourt
-1 pot de yahourt

-2 pots de sucre en poudre

-3 pots de farine

-1/2 pot d’huile

-3 œufs

-1 sachet de levure

-1 sachet de sucre vanillé

Et pour changer, une poignée de pépites de chocolat et de pralins !

Four préchauffé à 180°. On prépare le mélange au yahourt, puis on rajoute 1/3 des pépites et des pralins à la pâte, et on enfourne (dans un moule préalablement beurré) pendant 15 minutes. À terme de ces 15 minutes, on parsème le cake du 2ème tiers de pépites et de pralins, et on remet au four. On attend 10-15 minutes supplémentaires et on répète l’opération. Il restera 10 minutes de cuisson, que le cake soit bien doré.

Le but de toutes ces étapes ? Éviter que toutes les pépites et le pralins ne tombent au fond du cake, afin d’avoir un plaisir à la dégustation, homogène !

Bonne gourmandise les gourmands !

 

 

 
Cakes Chocolat Pralins

Publicités

Mon premier Cheesecake !

Cheese01

Faire un Cheesecake ! Ça faisait longtemps que ça me trottait. Et j’ai été agréablement surprise par la simplicité de la recette. J’imaginais encore des techniques de fifou, des recettes de fabrication qu’on ne trouve que chez les grands moines Shaolins en échange d’une quête de Graal. Que nenni ! C’est mega-ultra facile. Un peu long cela dit…

Je me suis donc essayée à la recette « standard » :

-200g de biscuits-spéculos

-100g de beurre pommade

-400g de Philadelphia

-130g de sucre en poudre

-2 œufs + 1 jaune d’œuf

-5cl de crème liquide

-2 cuillère à s. de Maïzena

-1 pincée de sel

-1 citron

 

On passe les biscuits au mixeur, afin d’en obtenir une poudre qu’on mélange ensuite au beurre pommade. On beurre entièrement le moule, puis on tapisse le fond avec une feuille de papier sulfurisé, découpé à la même forme, et beurrée elle aussi sur le dessus. On répartis ensuite la pâte de biscuits dans le fond du moule, en tassant le plus possible. Et on met ça à reposer au frigo, pendant 2 heures.

À peu près 20 minutes avant de la sortir du frigo, on peut commencer à préchauffer le four, 175°. Puis enfourner pendant environ 15 à 20 minutes. À terme, il faudra la sortir et la laisser refroidir complètement. On baisse alors le thermostat du four à 100°.

Dans un saladier, on s’attaquer au dernier mélange. Le Philadelphia, le sucre, la Maïzena et le sel. Puis on rajoute les œufs, la crème, et du zeste de citron. On peut alors verser la préparation sur le biscuit froid, et faire cuire le tout pendant 1 heure, à 100° donc. Petite astuce pour les Cheesecake récalcitrants à la cuisson : au bout d’une heure, pour savoir s’il est cuit, sans l’abîmer ou le fendre, on peut planter un cure-dent. Même chose que pour un couteau dans un gâteau : s’il ressort propre, c’est que c’est cuit ! ET si une heure de cuisson n’est pas assez, on peut prolonger, simplement en coupant le four, mais en le laissant à l’intérieur encore une bonne demi heure ! La température va simplement baisser progressivement, sans provoquer de surcuisson !

Lorsqu’il est enfin cuit, on peut le laisser tiédir pendant 20 minutes, puis le mettre au frigo jusqu’au moment de le servir. J’ai entendu dire qu’un Cheesecake était toujours meilleur après une nuit au frigo… Alors j’ai essayé.

Meilleur, ça je sais pas, mais toujours aussi bon, ouiiiiii !!!

(Pour mon prochain Cheesecake, j’apprendrais à en faire la déco)

Mes p’tits gourmands, je vous dis : à la prochaine gourmandise !

 
Cheesecake