Cheesecake au Kiri®, Fraise et Rhubarbe

Cheesecake

 

Hello les gourmands !

Mais non je ne vous avais pas oublié… D’ailleurs je reviens avec une petite douceur.

À l’occasion d’un concours organisé par Kiri, on m’a invitée à créer une petite recette avec des fruits de saison. J’ai donc choisis le Cheesecake sans cuisson, à base de Kiri, accompagné de rhubarbe et de fraises car c’est une association qui ne déçoit jamais même quand, comme moi, on n’aime pas trop la rhubarbe toute seule.

Pour cette recette, rien de plus facile :

– 200g de spéculos

– 1 branche de rhubarbe

– 250g de fraises

– 15 Kiri (et ouais, quand même !)

– 100g de sucre en poudre

– 40cl de crème entière

– 50g de beurre (fondu)

 

On commence par réduire les spéculos en morceaux, très très fins. On y incorpore le beurre en mélangeant bien, jusqu’à ce que le biscuit soit bien incorporé. Puis on verse le tout dans le fond d’un moule à charnière, en tassant bien pour que le mélange soit totalement lisse et régulier. On peut maintenant le laisser prendre au frigo pendant environ 2 heures.

On peut alors s’attaquer à la crème du Cheesecake, à commencer par « détendre » le Kiri. Le Kiri est plus ferme que le Philadelphia que j’utilise normalement, et demande un peu plus de temps pour le « détendre » afin d’obtenir une crème homogène et facile à travailler. On monte la crème fleurette en chantilly, en ajoutant le sucre progressivement. Enfin, on l’incorpore délicatement au Kiri.

On peut maintenant ressortir notre moule et sa base biscuit, sur laquelle on dispose des petites fraises avant de les recouvrir entièrement de crème Kiri. Hop, un tour au frigo. Il faut compter 3 ou 4 heures pour que le mélange prenne. Généralement on laisse pendant la nuit.

La dernière étape ? Une « compote » de Fraise-Rhubarbe pour napper le Cheesecake. On est habitués aux coulis, gelées… Mais la fraise-rhubarbe c’est un souvenir d’enfance, tout comme le Kiri. Alors pour rester dans cet esprit, la compote me semblait être le bon choix.

On épluche la rhubarbe qu’on coupe ensuite en morceaux, idem pour les fraises. On les met ensuite dans un casserole, à feu doux et on ajoute environ 20cl d’eau. On laisse cuire tout ça doucement, tranquillement pendant à peu près 20 minutes (pas plus vue la quantité), en saupoudrant de sucre (pas trop) et jusqu’à ce que le tout devienne purée. Pour que ma compote ne se fasse pas la malle au moment de servir, j’ai rajouté un 1/4 de sachet d’agar-agar. Juste de quoi l’aider à tenir au moment de couper le Cheesecake ! Il ne reste plus qu’à la verser sur le cheesecake, et de la laisser refroidir un peu avant de servir.

J’espère que vous allez vous régaler et je vous fais pleins de bisous !

Publicités

Saint Valentin : Moelleux chocolat noir et cœur fondant de framboise

C’est bientôt la fête des amoureux, et des amoureux des bonnes choses en général. L’occasion de se faire plaisir sans se prendre la tête avec le moelleux au chocolat noir intense et son cœur framboise !

Une recette très rapide mais efficace, à déguster encore tiède.

-120g de chocolat noir

-Un pot de coulis de framboises

-125g de beurre

-150g de sucre

-1 pincée de sel

-3 œufs

-4 cuillères à s. de farine

Moelleux StV Framboise

On commence par faire des glaçons avec le coulis de framboises. Il faut au moins 3 heures pour qu’ils prennent, donc n’hésitez pas à les faire bien à l’avance !

Pour préparer les petits moelleux, rien de plus simple. Déjà, préchauffer le four à 200°.

Faites fondre au bain marie le beurre, coupés en dés, et le chocolat noir. Laissez fondre doucement jusqu’à ce que ce soit homogène. Retirez ensuite du feu et incorporez y le sucre, le sel et les œufs un par un. Pour finir ajoutez les 4 cuillères de farine.

Mais c’est pas fini ! Dans un moule à muffins préalablement beurré, on verse le mélange à moitié. On place alors nos petits glaçons de framboises au milieu et on recouvre de pâte.

Hop, au four pendant 20 minutes ! Et on laisse tiédir avant de retirer du moule et de servir.

J’espère que cette recette vous ira droit au cœur. Pleins de bisous !

Moelleux StV2

Whoopies au Nutella

Whoopies Nutella 3

Coucou les gourmands !

Je viens vous proposer une petite recette ultra simple, mais tellement gourmande, à base de Nutella !

Les Whoopies sont des petits biscuits en forme de macarons, qu’on garnit de ganache, ou de confiture. Et franchement, on ne s’en lasse pas !

-250g de farine

-5g de levure chimique

-100g de beurre (pommade)

-125g de sucre

-1 sachet de sucre vanillé

-2 pincée de sel

-10 cl de lait entier

Pour la ganache :

-200g de chocolat noir

-5 cl de crème fleurette

-200g de Nutella

Whoopies Nutella

On commence par préchauffer le four à 180° et préparez votre plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisée.

Tamisez votre farine avec la levure dans un saladier et réservez. Ajoutez au beurre pommade, le sucre, le sucre vanillé et le sel. Incorporez-y l’œuf au fouet, puis le lait. Finissez enfin par ajouter la farine, sans trop travailler la pâte.

Mettez-la alors dans une poche à douille lisse n°10 et formez des cercles, comme pour des macarons sur la plaque de cuisson.Afin d’obtenir l’effet « tâches de girafe » sur les coques, j’ai simplement saupoudré généreusement de cacao avant de les mettre au four. Il faut compter à peu près 10 minutes de cuisson !

On passe à la préparation de la ganache. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Puis portez à ébullition la crème fleurette avant de la verser en 3 fois sur le chocolat fondu, et d’y ajouter le Nutella. Mélangez le tout et placez la ganache au frigo pendant une heure ou deux.

À terme, garnissez les Whoopies de ganache à l’aide d’une poche à douille. Vous pouvez les réserver au frais pour les conserver, ou bien les déguster tout de suite !

Whoopies Nutella 2

Tarte d’Été aux fruits rouges : fraises, myrtilles et groseilles

Tarte fruits rouges2

Voilà une tarte qui sonne l’arrivée de l’automne (avec un peu d’avance). Je parle ici des derniers fruits rouges du jardin !

Fraises, myrtilles, groseilles… Les dernières survivantes à la pluie et aux oiseaux, m’ont incitée à faire une jolie tarte de saison.

Pour cette recette, j’ai utilisé :

-300g de petites fraises

-300g de groseilles

-300g de myrtilles

-25 cl de lait

-2 jaunes d’œufs

-50g de sucre en poudre

-40g de farine

-25g de beurre

-Une pâte sablée (la recette ici)

Préchauffez le four à 190°.

On commence par porter le lait à ébullition, avant de le réserver dans un coin. Dans un récipient, on fouette les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Puis on y ajoute la farine au tamis.

Il faut alors rajouter le lait chaud, doucement en remuant, avant de porter le mélange à ébullition, une fois de plus. Laisser cuire deux ou trois minutes. À terme, on verse la crème pâtissière dans un saladier dans lequel on le laisse tiédir un peu, puis on y incorpore le beurre. On filme le saladier afin que la crème ne sèche pas, et on place au frigo.

Abaissez la pâte sablée, et disposez-la dans un moule à tarte préalablement beurré et fariné. N’oubliez pas de la piquer avec une fourchette. Pour qu’elle ne lève pas, disposez une feuille de papier sulfurisé sur la pâte et versez des légumes secs. Mettez-la à cuire pendant 10 minutes ainsi, retirez ensuite les légumes et le papier sulfurisé, et replacez-la au four pour 15 minutes supplémentaires ! Une fois cuite, laissez-la refroidir dans un coin.

Garnissez le fond de la tarte cuit avec la crème pâtissière, et répartissez les fruits à votre guise ! Il ne reste plus qu’un petit tour au frais avant la dégustation !

J’espère que que ça vous donne envie… Bonne gourmandise !

Tarte fruits rouges

Cupcakement en vacances

Coucou mes p’tits gourmands !

Juste pour vous prévenir que moi et mon blogounet prenons de petites « vacances ». Beaucoup de choses restent à faire et à préparer pour la rentrée, même si je ne peux pas tout vous dévoiler, (houuuuu), j’espère vous faire le plein de surprises à mon retour !

Mais j’espère surtout que vous avez du soleil, des gourmandises et les doigts de pieds en éventail !

Je vous fais pleins de bisous, et je vous dit à la première semaine de Septembre

 

Le Gâteau Normand aux pommes

GâteauNorman_Fotor

J’en avais déjà parlé lors d’un Liebster Award. Le voici, le voilà le fameux gâteau Normand aux pommes. Une petite recette simple mais tellement gourmande, lorsqu’il ne reste plus grand chose dans les placards.

 

-200 g de farine

-5 g de levure chimique

-250g de sucre en poudre (à diviser en deux : 150g et 100g)

-1 sachet de sucre vanillé

-1 pincée de sel

-3 œufs

-140g de beurre (60g et 80g)

-6 cl de lait

-3 pommes

On commence par préchauffer le four à 150°. Tamisez la farine avec la levure dans un récipient. Creusez alors un puits pour y ajouter 150g de sucre, le sucre vanillé, le sel, 2 œufs, 60g de beurre fondu et le lait. Mélangez alors tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.

Épluchez 2 pommes, épépinez-les, et coupez-les en lamelles avant de les incorporer délicatement à la pâte. Répétez l’opération pour la dernière pomme, mais mettez-la de côté. Versez la pâte dans un moule bien beurré et fariné, et disposez la dernière pomme en lamelles sur le dessus. On peut s’amuser, pour les plus téméraires, à découper des formes harmonieuses dans les lamelles. Il ne reste plus qu’à mettre au four pendant 20 minutes.

Pendant la cuisson, préparez les « crème ». Faites fondre le beurre restant (soit 80g) et mélangez-le au 100g de sucre restant, avant d’y incorporer le dernier œuf. Au bout des 20 minutes de cuisson, retirez le gâteau du four et répartissez la crème sur celui-ci, délicatement, et remettez-le au four pendant environ 30 minutes !

À terme, la crème va nacrer et cristalliser le dessus du gâteau, pour un joli effet gourmand !

photoGâteauNormand_Fotor

 

 

Le Flan pâtissier

Flan

Parce que très souvent, les choses les plus simples sont les meilleures ! Je continue ma lancée dans la tradition et le classique (bah oui mon p’tit, on y passe tous un jour) avec le Flan pâtissier, que j’ai dû manger, hmm…. 32435 fois dans ma vie. Au moins ! Ce petit plaisir simple, sans chichis ni apparats, c’est une saveur qui ne trompe pas. Je crois que de tous les classiques, ce doit être le plus facile et le plus rapide de tous !

-1 Pâte brisée (Si vous voulez la faire vous-même, recette ici)

-6 œufs

-120g de Maïzena

-30g de beurre doux

– 150g de sucre

-1 litre de lait

-1 gousse de Vanille

Préchauffez votre four à 180°. Fendez la gousse de vanille, retirez-en les graines et mettez le tout à infuser dans le lait à feu moyen pendant 5 bonnes minutes. Le lait doit être bien chaud pour que l’infusion soit efficace ! Dans un saladier, blanchissez les œufs avec le sucre, en rajoutant la Maïzena (tamisée) petit à petit, et pour finir versez-y le lait chaud, sans oublier de retirer la gousse de Vanille. Mélangez bien et remettez le tout sur le feu à cuire, pendant deux ou trois minutes, en remuant pour ne pas faire de grumeaux. Lorsque le mélange commence à s’épaissir, c’est que la préparation est prête !

Beurrez généreusement votre moule et disposez votre cercle de pâte brisée. N’oubliez pas de la piquer ! Versez la préparation de Flan sur celle-ci, et il ne reste plus qu’à mettre au four, pendant environ 40 minutes. Pour savoir si votre Flan est cuit, piquez avec un cure-dent ou un couteau. S’il ne ressort pas propre, alors laissez le cuire en un peu, en piquant de temps en temps pour suivre sa cuisson.

Je vous avais bien dit que c’était archi simple et rapide. Et maintenant, régalez vous !

Flan2