Cakepops Kawaii

Cakepops Kawaii

Voilà déjà un moment que j’hésitais à poster cet article. Pour ceux qui me suivent sur Facebook, j’avais partagé un projet culinaire à travers des dessins Kawaii, il y a déjà quelques temps. Mais entre le papier et la pratique en pâtisserie, il y a comme un… fossé ! Mon résultat n’était pas totalement à la hauteur de mes attentes…

Le Kawaii, qu’est-ce que c’est ? Tout le monde ne connait pas, et pourtant on en voit tous les jours. Pour faire court et simple, c’est une culture principalement japonaise. Elle désigne tout ce qui est super-joli-trop-mignon-houlala.

graphics-kawaii-219578– Aaaw ! Ils sont vraiment trop superjolistropmignonshoulaladelamortquitue !!!!

Tellement mignons qu’on oserait pas les manger. Bref, tout ça pour dire que le sujet me tentait ! J’ai donc commencé par des dessins, et je me suis mise à l’œuvre, sur un sujet simple et de petites tailles : Les Cakepops !

La Base :

-1 pot de yahourt

-2 pots de sucre en poudre

-3 pots de farine

-1/2 pot d’huile

-3 œufs

-1 sachet de levure

-1 cuillère à s. d’arôme de vanille

-Colorant alimentaire de votre choix (en poudre de préférence)

Liant :

-Philadelphia

Décoration :

-200g de chocolat noir

-Une poignée de noix de coco râpée

-Des emporte-pièces (Cœur, étoiles… ce que vous voulez)

-Un tube de glaçage rose, parfum Vanille.

CakepopsKawaii2

Le four préchauffé à 200°, des moules à muffins préalablement beurrés. On mélange les ingrédients de la base sans oublier le colorant, dans un saladier. Lorsque la pâte est homogène, on la verse dans les moules, aux 3/4 et on place au four pendant 20-25 minutes. Pas plus, car la cuisson risque de faire jaunir la couleur souhaitée. Une fois cuits, on les laisse refroidir un peu avant de les passer au mixeur.

Utilisez le Philadelphia comme liant. Versez-le dans les muffins réduits en poudre, et mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse et ferme. Avec les mains, c’est beaucoup plus simple ! Faites en des petites boules, et aplatissez-les légèrement avec la paume de la main, ou avec un rouleau à pâtisserie. Vous pouvez alors y découper les formes que vous voulez, avec les emporte-pièces.

Faites fondre quelques carrés de chocolat au bain-marie, puis trempez-y le bout des bâtonnets avant de les planter dans les Cakepops. Afin que l’ensemble tienne, placez le tout au frigo, pendant une bonne demi-heure. Pendant ce temps, on va s’attaquer à la décoration. Préparez votre coco râpée, et faites fondre le reste de chocolat. Prenez un cure-dent (ou quelque chose qui y ressemble) et une feuille de papier sulfurisé. Trempez le cure-dent dans le chocolat, et dessinez les yeux et les bouches sur le papier sulfurisé. Il faudra plusieurs couche avant d’avoir un résultat net et précis, qui ne se cassera pas. Placez la feuille au frais.

Sortez vos Cakepops, et trempez les entièrement dans le chocolat avant de les saupoudrer de coco râpée ! Replacez-les au frigo 10 à 15 minutes. La pâte étant déjà froide, cela va accélérer la solidification du chocolat. Lorsqu’ils sont prêts, prenez vos dessins, et disposez les sur les Cakepops, en les collant avec une pointe de chocolat fondue. Pour les joues, utilisez une pointe de glaçage rose, et le tour est joué !

Disposez-les au frais avant de les manger ! Sortez-les 10 minutes avant, sinon, les décorations en chocolat risquent de faire la tronche, en perdant leur plus beau sourire…

CakepopsKawaii3

 

 

Cakepops Vanille Chocolat Chocolat Noix de Coco Philadelphia

Publicités

Cakepops en Cupcakes

CakepopsCupcake

Entre les deux, mon cœur balance… Et puis je me suis souvenue du cadeau de Mademoiselle « MaVoisine » pour nos 4 mois (oui nous on fête notre rencontre, tu vois…). Des petits moules à Cakepops en forme de… Cupcakes ! Bon, je sais bien que vous n’avez peut-être pas ce genre de moules chez vous. Je souhaitais partager et faire évoluer mon apprentissage avec vous. Le Cakepop n’est pas quelque chose que je maîtrise, c’est ma seconde tentative, mais comment ne pas céder à la tentation ? Hein, Hein ? Bah oui, impossible, nous sommes d’accord !? Bon…

Le Cakepop, c’est quoi ? De la génoise, ou du gâteau au yahourt qu’on émiette, et auquel on rajoute un liant (beurre, fromage…) pour former à la main, de jolies sucettes à décorer. Sauf si vous avez des moules à cuire les Cakepops, et là je vous tire mon chapeau, parce que moi… J’ai pas réussi à m’en servir !

La Base :

-1 pot de yahourt

-2 pots de sucre en poudre

-3 pots de farine

-1/2 pot d’huile

-3 œufs

-1 sachet de levure

-1 cuillère à s. de fleur d’oranger

-Colorants alimentaires de votre choix (en poudre de préférence)

Liant :

-Philadelphia

Décoration :

-200g de chocolat noir

-Une poignée de noix de coco râpée

-Des petites décorations en sucre

-Une dizaine de petits bâtonnets en plastique

Petit plus : le support à Cakepops, environ 3€. Ce dernier va vous servir à la présentation, mais aussi et surtout à les disposer lors de la pose au frigo. Oui pose, pas pause.

Four préchauffé à 200°, moules à muffins préalablement beurrés. On mélange bien les ingrédients dans un saladier.

Pour cette recette, j’avais envie d’une ambiance girly voire bonbonnière, avec des couleurs gourmandes. J’ai donc utilisé des colorants alimentaires afin de reproduire la couleur de caissettes imaginaires en gâteau : rose, bleu et vert. Il faudra donc séparer la pâte en 3 doses égales dans des bols, afin de préparer vos couleurs. Je tiens à m’excuser d’ailleurs, dans mon élan gourmand, je n’ai pas pensé à peser, j’ai un peu fait ça au « pif ». Pour les colorants, j’ai une préférence pour les poudres. On peut trouver un vrai panel de couleurs dégradées dans le commerce, et je trouve que ceux en poudre ne se fadent pas à la cuisson et gardent toute leur intensité. La quantité nécessaire étant trop légère pour ma balance, je compte en « pointe de couteau ». C’est vraiment infime. Pour une couleur intense, il faut compter 2 pointes. Oui, je réinvente la mesure !

Pensez à mélanger longuement pour qu’elles soient homogènes. Une fois les couleurs terminées, on peut verser la pâte dans les moules et enfourner pendant 20 minutes. À terme, on les laisse refroidir dans un coin, avant de les passer au mixeur, séparément.

Moules Cakepops Cupcakes

 

Tour à tour, les mélanger à du Philadelphia. N’hésitez pas à bien pétrir afin que les miettes et le fromage forment une pâte.  On peut alors former des boules en les roulant dans la paume de main. On répète cette opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte, et on place nos futures sucettes au frigo, pendant 40 minutes. Pendant ce temps, on peut commencer à faire fondre le chocolat au bain-marie. Sortez les sucettes du frigo, prenez vos bâtonnets et plantez-lez un peu dans ces dernières. Retirez les, trempez l’extrémité des bâtonnets dans le chocolat et re plantez-les délicatement mais un peu plus, dans les sucettes. Placez-les au frigo une petite dizaine de minutes, le temps de laisser le chocolat se figer.

Nos bâtonnets tiennent parfaitement, on peut alors tremper une à une les sucettes dans le chocolat fondu (entièrement ou à moitié, au choix), en prenant bien soin de faire goutter le surplus, afin qu’il ne coule pas le long du bâtonnet lors que vous le mettrez la tête en haut. On peut alors parsemer des décorations de notre choix.On peut alors les placer sur le support prévu à cet effet, et ce dernier, hop, au frigo pendant une petite demi-heure.

Tadaaaaam ! Vos Cakepops sont prêts à être dégustés ou dévorés. Moi en tout cas, ils ont rencontré de redoutables prédateurs qui ne leur ont laissé aucune chance de survie. Quel dommage !

Et maintenant… Régalez-vous !

CakepopsCupcakes2

Lâches tes Miel Pops, y’a les Cake Pops !

Pops01

Coucou petit gourmand ! Alors voilà, il m’est arrivé une histoire de fou… J’étais en train de bosser sur d’éventuels projets de cupcakes pour toi, quand ma voisine a débarqué :

« Hey ! J’ai acheté un coffret pour faire des cake pops, tu connais ? Ça me tente bien d’en faire… »

Alors j’ai craqué, petit gourmand, oui. Je me suis invitée ! Ni une ni deux, ma voisine m’a prêté son matos, et hop, j’étais déjà partie faire des cake pops… Bon c’était la première fois pour moi. Alors sois indulgent parce que c’était pas de la tarte cette histoire.

« Hein ? Mais pourquoi elle nous parle de tarte celle-là ? Elle devait pas faire des cake pops ? »
« Nan mais cherches pas… Elle est perchée. »

Chuuuut, je vous entends, mauvaises langues ! Bon, pour faire des Cake Pops, il faut une base de gâteau assez « consistant », un truc qui s’émiette pas trop facilement. Moi, j’me suis sentie pousser des ailes, et j’ai tenté une base de gâteau à la noisette. Très mauvaise idée… Ma pâte a énormément gonflé, et la consistance, trop aérienne, s’est disloquée au démoulage des petites boules. Bref : je faisais pas la fière ! Si jamais cela t’arrive, même avec la recette de base, saches, petit gourmand, qu’il y a une astuce pour rattraper le coup ! Tu émiette tes petites boules de cakes ratées, tu prends du beurre un peu mou (pas trop hein) et tu reforme des petites boules à la main. Avec le beurre, tout va se recoller, comme par magiiiiiiie ! Uiiiiii !

Alors, pour la base du biscuit, il te faut…*Roulement de tambour* Une base de gâteau au YAHOURT (oui, encore, mais c’est facile à faire, et c’est consistant, donc peu de chance de se casser au démoulage. Et si tu as oublié la recette, tu peux la retrouver via les tags de ce blog)

Une fois la pâte prête, on la verse dans le moule en silicone, bien à ras bord. Avec l’autre partie du moule (celle avec un petit trou au dessus), on ferme par dessus, et on met ça au four, 15-20 minutes à 180°.

Une fois cuit, on enlève la partie supérieure du moule, délicatement puis on laisse refroidir. Pendant ce temps, on s’occupe de faire fondre du chocolat !

Voilà, nos Cake Pops ont refroidis, on les laisse dans leur moule, on prend nos petits bâtonnets façon sucette, on trempe le bout dans du chocolat, et on les plante dans les Cake Pops. Hop, on les remet au frais pour que le chocolat durcisse. Quand c’est fait, nos petits Cake Pops doivent donc bien tenir sur leur bâtonnet, et on peut donc les tremper dans le chocolat, de façon uniforme. Miaaaam ! Allez, on a presque fini…

Sur la boite, ils disaient qu’une fois cette étape terminée, il fallait piquer les Cake Pops dans la partie supérieur du moule, celle qui a un petit trou justement, exprès, et de les mettre tel quels au frigo. Bon… Petit gourmand, j’ai tenté cette histoire, saches que cela ne fonctionne pas ! Avec le poids du gâteau et du chocolat, le silicone se plie, et hop… Ton Cake Pops s’écrase sur la table. Alors petite astuce, j’ai placé mes Cake Pops dans des petits verres (des verres à shooter… Oui roh bon, ça va), pour que le rebord ne touche pas le chocolat, et j’ai tout mis au frigo un court instant. Pourquoi un court instant ? Mais pour que le chocolat soit juste assez mou, sans couler, afin de mettre nos petites décorations !

Allez, on prend nos bâtonnets et on trempe le sommet du Cake Pops dans de petites billes colorées, ou bien on place délicatement des petits cœurs, des petites nétoiles, ou pour les plus gourmands, de la noix de coco râpée, des morceaux de noisettes ou d’amandes ! Oh la vache… Je viens de me donner faim toute seule !

Bon, c’était ma première fois, mais… Je vais réitérer cette expérience, car même si je les ai un peu raté, j’ai bien envie de maîtriser la recette, d’avoir des Cake Pops moins difformes et de tenter pleins d’idées folles ! Un grand merci à ma petite voisine pour son matos. Mouaack !

Bonne dégustation, petit gourmand !

Pops02